Nautisme et ports de plaisance : quelles orientations face aux défis de la transition écologique ?

Jeudi 10 juin 2021 – Faculté de Droit et des Sciences Politiques de NANTES

Depuis plusieurs années, les ports de plaisance, la filière nautique, les acteurs professionnels et usagers ont pris conscience des conséquences réelles de leurs activités sur l’environnement. Le développement touristique et l’évolution de l’aménagement des régions littorales et continentales incitent chaque acteur à s’inscrire dans cette démarche de gestion intégrée de leur environnement.

La première partie sera rythmée par la présentation d’élus et gestionnaires de ports de leurs engagements et actions concrètes menés en faveur d’un meilleur management environnemental (pilotage de normes biodiversités, gestion des sédiments de dragages optimisée, amélioration de la qualité des eaux et des réseaux d’assainissement, traitement des déchets et opération de dépollution d’urgence, prise en compte de la biodiversité en amont des projets d’aménagement, zones de mouillage organisées ou encore gestion du trait de côte).

Les participants assisteront ensuite à un atelier consacré au cycle de vie des navires de plaisance portée par la nécessité de décarboner la filière et de réduire les déchets issus de leur fabrication, d’une part, et la revalorisation de la matière, voire du réemploi des unités lorsqu’elles arrivent en fin de vie, d’autre part. Architectes navals, fabricants de bateaux de série, Sociétés de déconstruction, Bureaux d’études sur les antifoulings ou encore start-up témoigneront sur l’articulation entre contraintes réglementaires et budgétaires et initiatives novatrices.

La journée se terminera par une table ronde sur le rapport entre liberté de navigation et protection de l’environnement. La concentration des activités nautiques et le développement de l’économie maritime conduisent à un stress environnemental qui impose la création d’espaces protégés et de sanctuaires avec in fine une restriction de la liberté. Un changement des usages qui engage l’ensemble des acteurs semble alors fondamental et irrésistible, ceci dans le respect des règles, de la transparence et de la responsabilité, valeurs fondamentales sur lesquelles reposent une société de droit.

Découvrez le programme et inscrivez-vous