Innovations technologiques dans le nautisme et la plaisance à l’aune de la transition écologique

Edition 2023

Présentation de la thématique

Comme le soulignait Antoine de Saint Exupéry : « On n’hérite pas la terre de ses parents, on l’emprunte à ses enfants ». Cette citation fait écho à la définition de développement durable donnée notamment dans le rapport des Nations Unies paru en 1987, Our Common Futur, plus connu sous le nom de rapport Brundtland. La transition écologique ou développement durable y est défini comme « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »

Cette vision à long terme définit l’idée de durabilité qui a véritablement émergé sur la scène internationale depuis les années 2000. Pour y parvenir, ce développement durable s’appuie sur trois piliers indissociables :

  • Le développement d’une économie innovante et efficiente
  • La préservation de l’environnement
  • L’équité dans la sphère sociale

La recherche de compromis entre ces trois objectifs n’est pas un consensus mou. Il impose le choix d’une stratégie transversale et prospective avec prise en compte des rapports économico-écologiques que la Société entretien avec la biosphère, et la rédaction d’un arsenal juridique sur le plan international, européen et national pour assurer une harmonisation.

Plus récemment, le prix Nobel de la Paix a été décerné le 12 octobre 2007 à Al Gore pour son film « Une vérité qui dérange » et au Groupement d’experts indépendants sur le climat (GIEC). Le comité Nobel norvégien a décidé de les récompenser « pour leurs efforts de collecte et de diffusion des connaissances sur les changements climatiques provoqués par l’homme, et pour poser les fondements des mesures nécessaires pour lutter contre ces changements ».

Il existe entre innovation et développement durable un rapport de réciprocité non seulement obligé, mais aussi mutuellement bénéfique. L’innovation doit être perçue comme une condition nécessaire au développement durable, autrement dit, la transition écologique doit être pensée pour stimuler l’innovation et ainsi favoriser la prospérité économique, tout en canalisant l’innovation dans des voies respectueuses de l’environnement.

Sous l’impulsion de plusieurs générations de navigateurs à commencer par des skippers d’exception comme Eric TABARLY, le nautisme français continue de bénéficier de savoir-faire, de recherches scientifiques et de visionnaires. Plus que jamais, la transition écologique traverse, à l’instar d’une lame de fond, les perspectives de développement des industries et des services nautiques. Comme tous les autres secteurs industriels français, la communauté nautique doit poursuivre un objectif de décarbonation de ses activités et de ses infrastructures en se donnant pour objectif de réduire, partout où cela est possible, l’empreinte humaine sur le milieu naturel.

Cette innovation au service de l’économie bleue du nautisme n’est pas chose aisée car elle se heurte à de nombreux obstacles qui sans être exhaustif sont : une difficile structuration entre acteurs publics et privés, des performances environnementales qui reposent sur la coordination d’une chaîne d’acteurs très hétérogènes, sans oublier un secteur mondialisé et fortement concurrentiel qui oblige une innovation durable, pérenne et compétitive.

Albert Einstein disait que « pour changer les gens, il faut changer la société et pour changer la société il faut faire changer les gens ». Nul doute que la nécessité d’innover pour changer « la société nautique » en alliant plaisir de la navigation et respect de l’environnement est partagée par l’ensemble de la communauté du nautisme.

Reste à savoir si elle se donnera les moyens de son ambition et réussira le challenge de concilier cadre règlementaire, enjeux économiques, démarches d’innovations technologiques et défis environnementaux.

Programme prévisionnel

Programme prévisionnel sous réserve de modifications (dernière mise à jour effectuée le 13 janvier 2023)

Conformément aux consignes gouvernementales, l‘accès au colloque n’est pas subordonné à la présentation d’un passe sanitaire. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, nous resterons attentifs à toute nouvelle mesure gouvernementale qui serait mise en place, et appliquerons celles en vigueur imposées, afin de préserver la santé de tous.

La Journée se déroulera de 9h à 17h30 et permet la validation d’heures de formation professionnelle
Le programme sera prochainement disponible

Parmi les premiers intervenants qui ont répondu présents à cette 7ème édition :

  • Mission de la navigation de plaisance rattachée au Secrétariat Général de la Mer
  • Esprit de Velox
  • Beyond the Sea
  • Enseignant chercheur – Université Bretagne Sud
  • Office français de la biodiversité
  • G&G Boatwash
  • Skipper de course au large
  • Constructeur de navires
  • Sellor
  • Association des ports de plaisance de l’Atlantique
  • Normandie Maritime

Informations pratiques

Date & lieu

11 mai 2023
Salle de la Salorge
Rue de la Corde 85340 Les Sables-d’Olonne

Tarifs

  • Adhérent : 60 euros (devenir adhérent)
  • Non adhérent : 120 euros
  • Etudiants et doctorants : gratuit sur justificatif et hors déjeuner

Accès

Salle de la Salorge
Rue de la Corde 85340 Les Sables-d’Olonne
Point GPS

Venir en voiture : Autoroute A87
Parkings recommandés : parking privatif de La Salorge de 35 places et parking avec accès à La Salorge de 130 places

Venir en train
Gare TGV des Sables d’Olonne (située à 13 minutes à pied de la Salorge)

Venir en avion
Aéroport de Nantes-Atlantique (liaison avec la gare de Nantes centre-ville toutes les 20 minutes – horaires et tarifs) puis trajet en TER d’environ 1h20 jusqu’à la Gare TGV des Sables d’Olonne

Partenaires

Sous le parrainage de

La Direction des Affaires Maritimes de la pêche et de l’aquaculture rattachée au Secrétariat Général de la Mer

Avec le soutien de

  • Agglomération des Sables d’Olonne
  • April Marine
  • Figaro Nautisme
  • Le Conservateur

En partenariat avec

  • JurisTourisme – Dalloz
  • Société Nationale de Sauvetage en Mer
  • Cluster Maritime Français
  • Wiinch
  • Odyssée Développement
  • Pôle Mer Bretagne Atlantique
  • Nautique Conseil
  • ActuNautique
  • IdealCO

Un photographe et une équipe vidéo de notre partenaire IdéalCO agissant pour le compte des Journées Nationales de l’association Legisplaisance prendront des captations de cet événement. En participant à ces journées de conférences, vous autorisez l’organisateur à utiliser les images, pouvant présenter des participants et intervenants, sur tout support de communication et de promotion de l’événement et sans limite de temps.