De la mer à la montagne : quels dialogues pour la gestion des territoires ?

Edition 2018

Présentation du contexte

Depuis leur entrée en vigueur, respectivement en 1985 (puis en 2016 pour l’Acte II) et 1986, les lois Montagne et Littoral n’ont cessé de soulever d’importantes difficultés d’interprétation et d’application. Aujourd’hui, la jurisprudence a apporté les précisions à la mise en œuvre de ces deux textes majeurs qui encadrent strictement la destination et l’aménagement des zones concernées.

En partant à la conquête des stations du littoral et de montagne, les collectivités locales génèrent de nouvelles opportunités de développement (réinvention des espaces publics, diversification des offres rurales et urbaines, réhabilitation du patrimoine, enrichissement du réseau d’escales…).

  • Quelle lisibilité des textes sous le prisme de la recherche de nouveaux modes d’organisation et de gestions territoriales, de la mise en lumière des mouvements de développement local et des nouvelles structurations politiques et économiques ?
  • Quels dispositifs de financement et d’investissements pour quels projets ?

Une nouvelle génération de villes-ports ou villes-stations multiplient les interconnections dans le territoire et dynamisent l’attractivité des grandes métropoles comme des petites villes. La compétitivité des entreprises touristiques réside dans leur capacité à développer de nouveaux services avec des offres dédiées pour satisfaire une clientèle de plus en plus diversifiée, en attente d’expériences inédites.

  • Quelle utilisation des médias sociaux et du marketing expérientiel ?
  • Quelle visibilité pour le tourisme ?
  • Comment mieux connaître la clientèle étrangère pour mieux la satisfaire ?
  • Par ailleurs, quelles conséquences des comportements des usagers en matière d’accidentologie au sein de deux territoires à la forte concentration touristique
  • Quels observatoires pour évaluer l’évolution des pratiques et les conséquences sur la prise en charge des victimes ?
  • Quel avenir pour la prévention et la formation ?

Programme

9h – Accueil des participants et café de bienvenue

Discours introductif de M. Jérôme HEILIKMAN, Président de l’association Legisplaisance
Allocution d’ouverture de M. Roger ROUX, Président de la Commission Activités portuaires et maritimes de la Métropole Nice Côte d’Azur et Mme Colette FABRON, Maire de St Etienne de Tinée et Vice Présidente de la Métropole Nice Côte d’Azur

9h – 10h30 Les lois Montagne et Littoral : une approche systémique

Animateur : Association Legisplaisance

M. Pierre BRETEL, Délégué Général de l’Association Nationale des Elus de la Montagne
M. Gil BERNARDI, Maire du Lavandou, Président du syndicat de communes pour le littoral varois et Administrateur de l’Association Nationale des Elus du Littoral
M. Norbert CALDERARO, Président honoraire du Tribunal Administratif de Nice : Loi littoral et Loi montagne, état des lieux
Mme Katja SONTAG, Maître de conférences, HDR, Faculté de droit, Université Nice Côte d’Azur, GREDEG Groupe de recherche en droit, économie et gestion (UMR 7321) et Mme Frédérique ROUX, Professeur des Universités, Université Rennes 2, Violences, Innovations, Politiques, Socialisations et Sports (VIPS² EA 4636) : l’aménagement des territoires sous l’angle pluridisciplinaire
Mme Emmanuelle GEORGE, Directrice du laboratoire Ecosystèmes et Sociétés En Montagne : Stations de montagne, modes de gouvernance et enjeux de demain
Mme Aurore JORIS, Chargée de mission au sein de la Direction Ingénierie et développement des territoires chez Atout France : Mer et Montagne, enjeux de développement touristique d’aujourd’hui et demain

10h30 – 12h Gouvernance et débeveloppement économique des territoires littoraux et montagnards

Animateur : Adrien SANQUER, Consultant – expert nautisme et plaisance

M. Roger ROUX, Président de la Commission Activités portuaires et maritimes de la Métropole Nice Côte d’Azur, vision d’un maire et d’un élu, délégation de service public
M. Jacques LESIEUR, Directeur Général de la CCI Nice Côte d’Azur, Directeur Général SAS Vauban 21
M. Adrien QUIVORON, ‎Chargé de missions développement tourisme – ‎Voies navigables de France
M. Thierry BAZIN, Directeur Délégué PACA de la Caisse des Dépôts : quels dispositifs de financement pour quels projets emblématiques ?
M. Frédéric MONCANY de St AIGNAN, (ou représentant), Président du Cluster maritime et M. Pierre-François ADAM, responsable innovation du Cluster Montagne
M. Willy FUX, Consultant en marketing, LHM Conseil : marché de l’économie de consommation (consommateur et tendances de consommation) et la gouvernance sur un plan opérationnel, organisationnel et humain

15’ séquence d’échanges

12h30 – 14h : Cocktail déjeunatoire au Restaurant du Westminster

14h – 16h Des stations du littoral aux stations de la montagne : du consommateur au consommacteur

Animateur  : M. Vianney Dupont, Ingénieur Ponts et Chaussées, Nautique Conseil

M. Thomas DU PAYRAT, Directeur Général adjoint Odyssée Développement et M. Didier ANTONIOL, Directeur régional AGEFOS PME PACA Corse
Mme Natacha CRIMIER, Chef de projet laboratoire d’innovation publique de la Région PACA : Smart Factory, entre mer et montagne, l’apport des démarches d’innovation centrée usager
M. Claude JACOT, Directeur adjoint à l’Ecole nationale des sports de montagne et Professeur à l’Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme et M. Christophe LINO, Professeur à l’Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques : Accidentologie en mer et en montagne
M. Didier MOREAU, Directeur formation des sauveteurs en mer et Mme Sarah CHELPI, Commandant du PGHM de Saint-Sauveur-sur-Tinée : Secours en montagne

15’ séquence d’échanges

Remerciement aux partenaires

Sous le parrainage de

La Direction des Affaires Maritimes

Avec le soutien de

  • Banque Populaire
  • April Marine
  • Figaro Nautisme
  • Le Conservateur

En partenariat avec

  • Le Cluster Maritime
  • JurisTourisme – Dalloz
  • Société Nationale de Sauvetage en Mer
  • Wiinch
  • Nautique Conseil
  • ActuNautique
  • Idéal Connaissance